Informez-vous auprès de nos experts

Le diabète de type 1 est une affection complexe, et les notions importantes et pertinentes pour assurer une bonne prise en charge et la maîtrise de la maladie requièrent des compétences spécialisées. Nous avons donc recueilli une grande variété d’articles rédigés par des spécialistes du diabète afin de vous offrir un peu d’orientation et de ressources.

  • Choisir votre nouvel ensemble de perfusion :une seule grandeur ne convient pas à tous

    Choisir le bon ensemble de perfusion est l’une des décisions les plus importantes1 que vous avez à prendre pour vous assurer une expérience fructueuse lors de l’utilisation de la pompe. Il n’y a pas deux corps qui ont la même morphologie, et les ensembles de perfusion utilisés avec la pompe à insuline ne sont pas de « grandeur universelle ».

    Lire l'article>
  • VOUS ENVISAGEZ DE DÉCONNECTER VOTRE POMPE À INSULINE?

    Ceux qui parmi nous portent une pompe à insuline reçoivent une dose d’insuline à action rapide environ toutes les trois minutes, ce que l’on appelle également notre débit basal. Notre pompe est programmée pour libérer cette insuline « de fond » et, lorsqu’elle est correctement paramétrée, elle nous permet de maîtriser notre glycémie pendant 24 heures, sans égard aux bolus liés à la prise alimentaire.

    Lire l'article>
  • LORSQUE L’UN DES MEMBRES D’UN COUPLE EST ATTEINT DE DIABÈTE, SON CONJOINT DOIT ÉGALEMENT COMPOSER AVEC CETTE RÉALITÉ

    Joe Solowiejczyk, inf. aut., M.S.S., ÉAD, thérapeute familial, diabète de type 1 depuis 1961.

    Vivre, aimer et partager

    Il ne fait aucun doute que vivre avec le diabète constitue un véritable défi. Les efforts qu’il faut constamment déployer tous les jours pour maintenir un équilibre sont épuisants. Il faut continuellement assumer la prise en charge d’un aspect ou de l’autre de la maladie tout en essayant de vivre comme n’importe quelle autre personne. C’est une très lourde tâche, il faut du courage et de la détermination pour y arriver seul.

    Lire l'article>
  • L’utilisation du logiciel Diasend simplifie l’analyse des tendances glycémiques.

    L’utilisation du logiciel Diasend simplifie l’analyse des tendances glycémiques.

    Conseils pour l’analyse des tendances glycémiques* : • Utilisez le code de couleur des lectures de glycémie basse et élevée pour repérer vos tendances. • Par mesure de sécurité, assignez toujours la priorité aux changements des valeurs basses de votre glycémie. • Lorsque vous essayez de déterminer les tendances des résultats de glycémie récents, tenez compte d’une période de 7 à 30 jours maximum. • N’effectuez qu’un seul changement à la fois et utilisez la variable de changement la plus faible possible (sauf lorsque vous corrigez des tendances basses marquées).

    Lire l'article>
  • QUITTER LA RÉSIDENCE FAMILIALE DE LA « DIABÉTI-BONNE » FAÇON!

    Joe Solowiejczyk, inf. aut., M.S.S., ÉAD, thérapeute familial, atteint de diabète de type 1 depuis 1961.

    L’obtention du diplôme d’études secondaires est sans aucun doute l’un des moments les plus excitants dans la vie d’un adolescent. Comme bien d’autres personnes de votre âge, vous quitterez bientôt la résidence familiale pour poursuivre vos études. Cette période de transition est une expérience tout à fait extraordinaire, car, pour la première fois de votre vie, vous devrez apprendre à vous débrouiller par vous-même et à ne compter que sur vous pendant de longues périodes de temps. Comme pour toutes les personnes atteintes de diabète, ce rite de passage signifie également que vous devrez être prêtes à assumer vous-mêmes la prise en charge de la maladie.

    Lire l'article>
  • MALADIE COELIAQUE ET DIABÈTE DE TYPE 1

    Lorraine Anderson, RD, CDE Gestionnaire clinique, Animas Canada

    Saviez-vous que les personnes atteintes de diabète de type 1 présentent également un risque plus élevé de maladie coeliaque?

    En effet, ce risque est cinq à sept fois plus élevé chez les personnes atteintes de diabète que dans l’ensemble de la population. La maladie coeliaque, une maladie auto-immune qui provoque une inflammation de l’intestin grêle, touche les personnes ayant une prédisposition génétique.

    Lire l'article>